Adieu mon ange...

Publié le par jardin-de-lys.over-blog.com

paphiopedilum f 020504 73[1]

 

Le week-end a été bien triste. J'ai continué à saigner de plus en plus samedi soir et dimanche. Puis dimanche, dans la matinée, tu nous as quittés. J'ai senti passer comme une petite bille, c'est tout. Juste quelques jours avant, je pensais utiliser de l'huile de massage Welleda pour le périnée en prévision de l'accouchement, et je me disais qu'ainsi tu pourrais sortir aussi doucement que tu étais entré. Je m'en suis voulu ensuite d'avoir pensé ça : tu aurais pu me faire beaucoup plus mal en venant au monde, je ne t'en aurais pas voulu...

 

Ce dimanche, nous sommes ensuite allés à un salon consacré aux orchidées, pour nous changer les idées. Nous avons fait rempoter une de nos petites protégées, et nous avons appris plein de choses sur la culture de ces fleurs (en réalité, je faisais beaucoup d'erreurs, je tâcherai de faire mieux à l'avenir). J'ai voulu aussi acheter une petite orchidée en ce jour, pour me souvenir de toi. C'est un Paphiopedilum, ou Sabot de Vénus, une belle fleur toute blanche, toute pure... Elle ne te remplacera pas, mais nous en prendrons soin ; nous pensons à toi en la regardant.

 

Une fois rentrés à la maison, nous avons réfléchi, Chéri et moi, à ce que nous voulions faire du petit sac contenant notre embryon. Chéri a souhaité t'enterrer dans le jardin de ses parents, sous un sapin. Nous t'avons mis dans une petite boîte de Nescafé, avec une petite carte en témoignage de l'amour de tes parents. Tu as partagé notre vie pendant un petit mois seulement, mais c'était impensable pour ton Papa de ne pas garder cette trace de toi, et j'ai respecté son choix. Il m'a dit le lendemain qu'une petite plantule avait poussé à l'endroit où tu reposes...

 

Nous t'avons beaucoup pleuré, petit ange. En un mois de temps, tu avais déjà pris tant de place... Nous regrettons notre petit Gustave qui aurait dû naître en septembre de cette année... Nous étions prêts à te donner tant d'amour, nous t'aimions déjà tellement. Adieu petite fleur ! Papa et Maman qui t'aiment.

Publié dans Entre deux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Z
<br /> c'est une très belle fleur, un très bon "souvenir" de votre ange. C'est bien que ton homme ait voulu faire cette "cérémonie" - c'est important dans un processus de deuil, même si certaines<br /> personnes considèrent que la perte d'un embryon n'est pas un deuil - mais je ne suis pas d'accord avec elles.<br /> Là encore, vous avez du passer des moments difficiles et je suis heureuse de voir que vous avez pu vous soutenir mutuellement<br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> <br /> En fait, il y a un vrai décalage entre ce que l'on perd réellement, "physiquement", un embryon de moins de 1 cm, et la perte que l'on ressent. On se rend compte que ce bébé qu'on a porté, rêvé et<br /> imaginé ne viendra jamais au monde.<br /> <br /> <br /> C'est vrai qu'il y a eu un vrai processus de deuil...<br /> <br /> <br /> <br />